Comment installer Delphi pour que tout fonctionne correctement ?

La première mise à jour de RAD Studio 10 Seattle est pour moi l'occasion de faire une liste des choses à faire lorsqu'on fait une mise à jour ou une nouvelle installation de Delphi (ou RAD Studio pour sa partie Pascal). C'est également valable lorsqu'on veut faire un test avec la version d'évaluation.

Première des choses à faire : s'assurer qu'on peut télécharger l'intégralité des fichiers liés au logiciel. Une quinzaine de Go suffisent en général mais vérifiez que vous avez de la marge avant de vous lancer.

Si vous aviez déjà Delphi (ou RAD Studio) installé

Assurez-vous que vous avez un numéro de licence valide pour la nouvelle version ou que votre abonnement est toujours d'actualité en vous rendant dans le licence manager. Son programme est accessible par l'explorateur de fichiers dans le dossier /bin de l'installation de Delphi ou RAD Studio.

Pour le développement multiplateforme vers Apple (iOS ou OS X), voici quelques étapes supplémentaires :
(c'est également ce que vous avez à faire en cas de mise à jour de XCode ou de changement de version d'OS X ou de iOS)

Comme une partie de la configuration multiplateforme sera à refaire, supprimez à titre préventif les SDK présents dans le dossier Mes Documents / Embarcadero / Studio / SDKs

Si vous utilisiez un Mac, supprimez le contenu de votre dossier utilisateur / PAServer

Si vous installez l'update 1 ou 2 d'une version majeure, en général il est conseillé de supprimer la version précédente de RAD Studio ou Delphi. Le programme d'installation vous le proposera de toute façon.

Dans tous les cas

Téléchargez le programme d'installation et lancez-le. Cochez les cases que vous devez cocher, suivez les différentes étapes et laissez mouliner le bousin. Chez moi, une installation prend environ 3 heures (mon ADSL à 8Mbs n'étant pas forcément le goulot d'étranglement du processus). Prévoyez donc la journée ou au moins l'après-midi pour être tranquille.

Pour le développement multiplateforme Android

Le package Android installé avec RAD Studio n'est ni complet, ni à jour. Ca bouge sans arrêt, il ne leur est pas possible de livrer la dernière version à la date à laquelle vous installez le produit. Donc c'est à vous d'installer les éléments restants.

Rendez-vous dans Android Tools depuis la liste des programmes. Il gère les packages liés à Android. Utilisez simplement l'option d'installation de sa dernière version ou des mises à jour du SDK Android. Ca peut aussi prendre un peu de temps en téléchargement, mais il faut y passer pour que tout fonctionne correctement ensuite.

Lorsque le SDK Android est à jour il est temps de configurer le tout dans Delphi (et/ou C++ Builder).

Lancez Delphi sur l'ordinateur et rendez-vous dans Outils / Options / Gestionnaire de SDK. Si un SDK Android est indiqué, mettez les liens SDK/NDK/Java à jour vers les éléments téléchargés à l'instant. En général il suffit de changer le numéro de version indiqué dans les liens.

Vous pouvez ensuite valider l'écran et ressortir. C'est tout ce qu'il y a à faire pour générer des APK pour Android avec Firemonkey.

Pour le développement multiplateforme OS X et iOS

Pour la partie Apple, il y a un peu plus de choses à faire.

Tout d'abord assurez-vous que vous avez bien Xcode à jour et qu'il a bien téléchargé tous ses éléments. Lancez-le pour vous en assurer. Vous devez aussi avoir installé vos certificats développeur sur l'ordinateur soit à la main, soit en laissant Xcode s'en charger.

Ensuite installez la dernière version de Platform Assistant Server sur votre Mac. Il se trouve dans le répertoire d'installation de RAD Studio : fichier paserver.pkg du dossier PAServer.

Exécutez-le sur le Mac, validez le mot de passe éventuel et la demande de passage en mode débogage. Il doit vos afficher une invite de commande. Saisissez "v" pour le passer en mode verbose qui est plus sympa car il permet de voir qu'il se passe des trucs (et d'avoir le détail des erreurs en cas de problème de compilation).

Retournez ensuite sous Windows dans Delphi.

Concernant le développement pour les appareils Apple, plusieurs options des outils vont être utiles dans l'ordre le gestionnaire de profils de connexion, l'approvisionnement et le gestionnaire de SDK.

Dans le gestionnaire de profils de connexion, ajoutez les différents ordinateurs sur lesquels vous avez installé PAServer (il doit être activé au moment où vous le faites). Pour simplifier indiquez plutôt le nom de l'ordinateur que son IP, ça vous permet de ne pas tout refaire le jour où votre adressage change (en cas d'attribution dynamique par serveur DHCP). Ca suppose bien entendu que chaque appareil de votre réseau ait un nom différent des autres. Définissez la connexion par défaut (par clic droit sur la connexion désirée).

Dans la partie approvisionnement, indiquez les noms des certificats à utiliser par défaut lorsque vous compilez des choses pour iOS et OS X. Les options pour iOS sont à choisir dans des listes prérenseignées, c'est pratique. Pour OS X il faut pour le moment indiquer le nom du certificat. Ceux indiqués par défaut posent parfois problème. Si vous ne savez pas quoi mettre, jetez un coup d'oeil au Mac : le PAServer en mode verbose liste les certificats présents sur l'ordinateur, il ne vous reste qu'à copier/coller ou recopier.

A savoir pour les certificats OS X / Magasin d'application (donc AppStore ou distribution en direct):
- le certificat "tierce partie" est en fait le certificat de base intitulé "3rd Party Mac Developer Application: XXX (YYY)" (pour l'AppStore d'Apple) ou "Developer ID Application: XXX (YYY)" (pour une distribution hors AppStore d'Apple) avec XXX correspondant généralement à votre nom et YYY à un ID,
- le certificat "installateur Mac" est en fait le "3rd Party Mac Developer Installer: XXX (YYY)" si vous publiez sur l'AppStore et "Developer ID Installer: XXX (YYY)" si vous désirez diffuser vos applications hors AppStore (téléchargement depuis votre site par exemple).
Je préfère préciser, c'est pas toujours très clair dans les docs et autant ne pas passer des heures à chercher.

Reste maintenant le cas du gestionnaire de SDK qui va nous permettre d'indiquer les cibles de compilation désirées. Comme pour Android tout à l'heure vous devez ajouter des SDK pour les différentes plateformes 32 et 64 bits en iOS et OS X. Il vous suffit de cliquer sur le bouton d'ajout si vous n'avez pas déjà les éléments renseignés. Si vous aviez fait une mise à jour pensez à passer sur chaque SDK et demander la mise à jour du cache des fichiers locaux.

Voilà, c'est fini

Et donc vous avez terminé la configuration de votre environnement de développement pour faire des programmes pour Windows grâce à la VCL ou multiplateforme (Windows, Mac, Android, iOS) grâce à Firemonkey.

Enfin, fini, c'est pas dit : il vous faut encore réinstaller les composants et extensions que vous aviez achetés à part, mais là, je ne peux plus rien pour vous. wink

Amusez-vous bien en développant !


A lire aussi

Les patchs à installer sur la version Tokyo 10.2.3 de Delphi, C++ Builder et RAD Studio (13/08/2018)
Faire attention aux fichiers ouverts lorsqu'on modifie un projet copié d'ailleurs (04/02/2018)
Utiliser les directives de compilations pour ne pas perdre ses données de production en développant ! (21/07/2017)
Contourner l'erreur "ld: warning: unknown dwarf DW_FORM_strp (offset=0xFFFFFF99) is too big in XXX.a(raw.o)" (28/06/2017)
Comment installer Delphi pour que tout fonctionne correctement ? (20/11/2015)